Archives par mot-clé : blog

Dimanche 9 octobre: les pintades

Ce dimanche c’était le RDV traditionnel à la baume d’Héran pour la dégustation des pintades cuites à la ficelle. Une cinquantaine d’adhérents se sont retrouvés pour cette tradition très ancienne et ont passé une belle journée. Les plus courageux ont effectué une belle rando commencée le matin et terminée après les festivités. Le temps fort agréable a ajouté du plaisir à ce RDV annuel fort apprécié par les bartassous.

 

Logo

Lo Bartas en Cornouaille et dans le Vercors

Depuis plusieurs année, Lo Bartas organise en fin d’été un séjour pour découvrir la Bretagne par le sentier côtier GR 34. Ainsi, le Bartas avait parcouru les Abers en Côtes d’Armor en 2018, puis la presqu’île de Crozon en 2019, Belle-Ile en 2021 et cette année la Cornouaille française.

La première des quatre étapes emmène les 21 Bartassous de Douarnenez jusqu’à la petite plage de Pors Péron par la Pointe de la Jument et le petit phare du Millier, sous un ciel menaçant parfois pluvieux, idéal pour marcher. Le second jour, nous rejoignons la Pointe de Penharn par l’oppidum celte du Cap-Sizun, la plage de Lesven, la réserve naturelle de Cap-Sizun et le moulin du XVIIIème siècle de Kerharo remis en activité. Nous sommes étonnés devant le caractère sauvage de cette côte déchiquetée par la mer d’Iroise, l’absence de constructions si ce n’est quelques petits ports minuscules, et le tapis de fougères au milieu duquel nous marchons.

Journée patrimoniale le lendemain, avec la visite de Locronan, superbe village à l’architecture de granit entièrement restauré, puis de Quimper pour un tour de ville et pour certains la visite du Musée, et enfin à Concarneau qui, bien que submergée par le flot touristique, nous laisse entrevoir la puissance de cette forteresse maritime du XVIIème siècle.

Nous reprenons le lendemain notre sentier côtier au milieu des fougères, avec des aperçus superbes sur le Cap de la Chèvre, de l’autre côté de la baie, par la pointe du Van, où nous subissons un terrible orage, obligeant le groupe à se réfugier…dans les toilettes. Passée la chapelle de Saint-They, nous découvrons à nos pieds la Baie des Trépassés, ainsi nommée car les courants y ramenaient les corps des naufragés, puis bien plus loin la Pointe du Raz sous le soleil revenu. Pas pour longtemps car un vent soudain nous accompagne jusqu’àu petit port de Bestrée et Pendreff, fin de cette journée extraordinaire.

A partir de Pendreff, notre dernière journée nous mène vers le joli port d’Audierne, terme de cette randonnée de 90 km et 2400 mètres de dénivelé par Primelin et la Pointe de Lervily.

 

Pendant ce temps, d’autres membres du Bartas ont fait le choix de la montagne et c’est dans le Vercors qu’ils se sont rendus pour un séjour « en étoile » à la découverte de ce massif calcaire pré-alpin. Séparant les massifs de Belledonne et du Taillefer de la Vallée du Rhône, il offre des sommets impressionnants à gravir, en gardant au sud un caractère méditerranéen vers le Diois.

Après une mise en jambes sur les pâturages de Font d’Urle et la découverte des scialets (avens du Vercors), Les 14 Bartassous du groupe sont  partis d’entrée à l’assaut du Grand Veymont, sommet du Vercors (2341 m), observés de près par les bouquetins. Au départ du Col du Rousset, en bordant d’impressionnantes falaises de 400 m de haut, Le But de l’Aiglette et le But de St Genix (1644 m) constituaient l’objectif de la 3éme journée. Malgré le temps incertain, le groupe a pu réaliser son programme. Récompense le soir, un joyeux anniversaire fêté avec l’équipe de la Maison de l’Aventure, que le Bartas recommande chaudement pour son accueil et sa restauration.

Le lendemain, randonnée sur la Montagne de Beure, le But Sapiau, le pas des Econdus, le Pas de Chabrinel , le tout sous un soleil revenu.

Puis le Cirque d’Archiane, au sud du massif, haut lieu de la lutte des maquisards en 1944, avec ses hautes falaises et ses pierriers pentus et impressionnants, était le but d’une magnifique randonnée de 23 km et 1350 m de dénivelé. Le dernier jour était réservé au Vallon de Combeau, offrant de superbes points de vue sur le Grand Veymont et le Mont-Aiguille, concluant une semaine de randonnée de près de 100 km et 5000 m de dénivelé .

 

Les adhérents du Bartas affectionnent ces séjours de randonnée sportive, qui ouvrent des horizons différents des Causses que nous parcourons toute l’année les mardi, jeudis et dimanches. Ces séjours sont aussi l’occasion de se retrouver en nombre restreint pour mieux partager une vie de groupe et accomplir des efforts ensemble, admirer des paysages, visiter des lieux patrimoniaux ou des villes, apprécier les spécialités culinaires ou viticoles, tout ceci ensemble. Une dizaine de séjours sont organisés chaque année par l’association.

Notre site : lobartas2.com

Rando du jeudi 6 octobre

Avec Daniel et 19 participants. Au départ du village de Navacelles très bien aménagés récemment. Montée dans la partie gardoise après avoir franchi le magnifique pont en dos d’âne, descente sur Vissec ou nous pique-niquerons sur les belles tables en pierre. Retour par les gorges de la Vis avec un arrêt sur le site de la résurgence de la Foux, magnifique lieu. 21km et 600m de déniv.

Le pont de Navacelles

Résurgence de la Foux Asters d’automne ou Vendangeuses

Week-End Club à Minerve 1er et 2 octobre 2022

Petite escapade du club dans le minervois qui a permis de découvrir dans le pays audois Capestang et sa superbe collégiale St Etienne de Capestang. Une randonnée dans le paysage méditerranéen où une nature géologique singulière a façonné des canyons spectaculaires, nous a amené à Minerve (ancien bastion cathare détruit par Simon de Montfort en 1210).  C’est un village minéral posé à l’extrémité d’un plateau calcaire, cerné de gorges profondes taillées par la confluence de la Cesse et du Brian. La Cesse a creusé des ponts naturels dont le plus grand forme un tunnel de 228m de long et un autre de 126m. C’est un site exceptionnel.

Après une nuit passée à Homps, une rando à partir de Tournissan sur le sentier botanique de Francis Lastenouse,  enfant du pays et amoureux de son village,  nous a renseignés sur la flore méditerranéenne.  La visite guidée de l’abbaye médiévale bénédictine de Lagrasse a clôturé ce week-end club. Belle découverte de lieux proches mais méconnus qui a enchanté tout un chacun.

Merci à vous tous, merci à Marie-T et Michèle pour l’organisation et à Henri pour l’organisation des balades en terre inconnue !!!!

Vous pouvez voir les photos en cliquant ICI

Rando du jeudi 29 septembre

La rando prévue sur le causse Méjean a été annulée en raison des conditions météos. A la place nous avons fait une rando sur le causse Noir avec un départ à 13h30 du parking de la Grave. Du haut de côte de la route de Longuiers (D110) départ sur les falaises qui longent le Tarn vers Paulhe, 2 belvdères, Betpaumes et son dolmen et retour au parking par la grande piste. 13km et 280m de déniv. 9 participant(e)s. Nous avons même oublié de faire la photo de groupe.

Rando du mardi 27 septembre

Avec Michel A départ de la Grave vers Creissels par rive gauche.. Les cascades, le Tournal. Montée sur le Larzac par le chemin du facteur. Descente sur Millau par les Combes Hautes et le chemin de Boultou. 11km pour 400m de dénivelé environ. Merci Michel pour cette belle rando. 22 participants. Bienvenue aux nouvelles et aux nouveaux.

Rando du jeudi 22 septembre

Belle rando dans les gorges de la Jonte avec Jean Louis. Au départ du parking dans le virage 500m avant les Douzes, on débute par une montée dont Jean Louis à le secret, visite du roc Saint Gervais, montée à la Vialle puis à Saint Pierre des tripiers où nos piqu-niquons. Descente vers les Bastides et montée à Hyelzas, le site de Roucadel et descente aux Douzes.   20km et 800m de déniv. Un grand merci à Jean Louis. Hyelzas

Séjour Bretagne (suite et fin)

Ce matin, samedi 10 septembre, le séjour prend fin et tout le monde repart vers Millau (trajet 1000km environ). La semaine s’est bien passée avec une météo changeante, mais tout le programme a été réalisé. Dernière soirée = crêpes et Champagne. Quelques difficultés de connexion pour passer les infos. Le groupe à Audierne terme de la 4ème étape sur le sentier côtier.

Port-Rhu à Douarnenez eu rouge= le bateau-phare

Locronan

Des nouvelles du Vercors- Mercredi

Malgré le temps incertain, nous avons gravi le But de l’Aiglette et le But de St-Genix(1644m), en bordure d’impressionnantes falaises de 400m au départ du col du Rousset. 20km et 900m de dénivelé.

Notre séjour à la Maison de l’Aventure s’est terminé par un joyeux anniversaire, accompagné par toute l’équipe de cette maison que nous recommanderons pour la qualité de l’accueil , et aussi la qualité de la restauration.