Archives de catégorie : Mardi

Rando du mardi 27 septembre

Avec Michel A départ de la Grave vers Creissels par rive gauche.. Les cascades, le Tournal. Montée sur le Larzac par le chemin du facteur. Descente sur Millau par les Combes Hautes et le chemin de Boultou. 11km pour 400m de dénivelé environ. Merci Michel pour cette belle rando. 22 participants. Bienvenue aux nouvelles et aux nouveaux.

Rando du mardi 16 août

Rando matinale : au départ de Massebiau 10 vaillants randonneurs ont fait une belle montée en direction de l’antenne de Capd’ase .
Après avoir retrouvé  un ancien puits à sec , nous avons un peu bartasségé .
Retour par le sentier des mines , avec vue sur l’ex décharge du Roubelier .

Merci à René.

joli belvédère

Le puits du Cap d’Ase à sec

Le groupe des dames

Rando du 9 août

Nous ne faisons pas la rando prévu au programme en raison de l’incendie de Mostuéjouls. Au départ de Longuiers, la baume d’Héran, la boîte aux lettres, la baume de Péveral, le belvédère sur la Dourbie, l’aven du Puech Nègre et retour à Longuiers. 8,5km et 340m de déniv. pour les 14 courageux Bartassous.

Le groupe des damesLe groupe des dames à la baume d’Héran

Les Messieurs

La baume de Péveral

 

Rando du mardi 2 août

9 Bartassous au départ du parking de la Grave. Rive droite du Tarn jusqu’au pont submersible, Creissels, la cascade, le moulin du Tournal, les sarcophages, descente sur Creissels, la passerelle du cygne et retour par la rive gauche du Tarn, la Maladrerie et la nouvelle passerelle. 10km et 200m de déniv environ. La célèbre cascade de Creissels

Rando du mardi 26 juillet

10 bartassous se sont retrouvés pour cette rando matinale au départ de l’aire de vision du Cap de Coste. Vers Bel Air, piste au dessus d’Issis et retour par la fontaine de Cornebiau, le col de Fayssel, le sentier des mousses et au retour aux voiture visite de la baume de l’ermite Albaronier. 8km et 250m de déniv.

Voici quelques infos à propos de la baume:

« Située au sommet de la côte de Brunas, sur le Causse du Larzac, juste en dessous de la plate-forme aménagée servant d’aire de vision, une baume fermée par une muraille attire l’attention. Les connaisseurs des lieux lui ont donné le nom de « Baume bâtie du Cap de Coste » ou « l’abri de Roque de Prix ». La tradition orale rapporte que cet abri aurait servi de retraite pour un ermite : Guillaume Albaronier qui devait être un personnage illustre et qui confessa Raymond VII à St Saint Martin de pris près de Creissels.

« Quittant Aygues-Mortes après le 26 août 1249, Raymond VII, comte de Toulouse, se rendit à Milhau en Rouergue, où il fut attaqué de la fièvre. Elle ne l’empêcha pas de continuer son chemin, et voyant qu’il y avait du danger, il mit ordre aux affaires de sa conscience. Il se confessa à un fameux solitaire ou ermite du pays, nommé frère Guillaume Albaronier ». « Autour de la litière, coiffés de leurs mitres dorées et enveloppés dans leurs somptueuses chapes, se pressent les évêques de Toulouse, d’Agen, de Cahors, de Rodez et d’Albi. Le luxe ostentatoire étalé par ces fastueux successeurs des apôtres laisse les Millavois indifférents. Par contre, ils observent avec admiration et respect le personnage à barbe blanche, vêtu d’une simple robe de bure, assis dans la litière auprès de Raymond VII, pâle et défiguré par la maladie. En effet, ils ont reconnu l’ermite Guillaume Albaronier, véritable paragon de vertu, de sainteté et de charité que le comte de Toulouse est venu consulter à Saint Martin de Pris. » (Mort de Raymond VII comte de Toulouse, à Millau, revue Causses et Cévennes, n°4, 2018). »

La fontaine de Cornebiau                Le sentier des mousses

L’aire de vision e la baume de l’ermite

 

 

Rando du mardi 19 juillet

Petite boucle au départ de Longuiers : aven du Puech Nègre, un magnifique belvédère sur la Dourbie, un descente un peu hard, une belle baume pour un arrêt rafraîchissement (Baume de Péveral), un sentier en corniche et belle remontée vers Longuiers.

6,5km et 300m de déniv+ pour les 9 valeureux participants.

Belvédère sur la Dourbie

La baume de Péveral

 

Concrétions à la baume de Péveral

Rando du mardi 12 juillet

Rando matinale avec Pierre L, c’est son coin et il connait les lieux comme sa poche, il a d’ailleurs contribué à aménager le parcours. Passage au grand chêne où nous avons mesuré sa circonférence avec précision (4,15m). Beaucoup de bouissières et 90% du parcours ombragé.   9,4km et 350m de déniv, 13 participants.    Merci à Pierre.

                 

Le grand chêne non loin de la Muse.

Rando du mardi 14 juin

Rando matinale pour 14 courageux Bartassous. Saint Martin du Larzac et visite du site de land art (alignement de petits menhirs récents). Passage non loin des Baumes, descente dans le ravin de Font Longue (la fontaine et la grotte) et retour par les Tuels. 9,5km et 320m de déniv+.

Un moment de repos aux Truels

Land Art à Saint Martin 1

Land art à Saint Martin 2

Grotte Font Longue 1

Grotte Font Longue 2

Rando du mardi 26 avril

Par un temps splendide, 20 Bartassous sont partis à l’assaut du »Crayon du Lévézou ». Nous partons sur la route de Jonquayrolles, 1ère visite pour le dolmen de Canilade, ensuite nous voyons une très belle cazelle et une tour de berger en bordure de la piste, d’ailleurs plusieurs de ces constructions se trouvent dans le voisinage dont une complète avec ses marches tout autour qui permettent de monter dessus. Dernière montée et nous atteignons le pied de ce gigantesque pylône. Ici la vue est imprenable et nous bénéficions d’une visibilité remarquable. Le retour est tranquille, nous voyons au loin le Combalou et le village de Roquefort.

Le dolmen de Canilade (en schiste)

Repos bien mérité au pied du « crayon » La cazelle et le groupe

Le « crayon »

Rando du 5 avril 2022

25 bartassous sont partis de St Jean de Balmes  pour se diriger vers l’Hermitage St Michel, admiré de loin, et dégringoler jusqu’à la Planque, en longeant une Jonte d’une limpidité éclatante sous le soleil. Nous sommes remontés vers le Causse noir avec les très belles vues sur le Truel,et passés à Espaliès, puis avons regagné St Jean par la piste, menée tambour battant. Merci à Jean-Paul pour la programmation, et à Michel A. pour avoir préparé et mené cette splendide randonnée de 13,5km

 et 600 m de dénivelé ».

La passerelle du Truel

 

Beau travail d’un castor La planque face au Tuel