Archives par mot-clé : Séjour 2019

WE club: Ronde des villages en Périgord noir

Randonnée « à la carte » sur la Ronde des villages en Périgord noir

Du Vendredi 11 octobre après-midi au dimanche 13 octobre 2019.

Hébergement en gite: chambre de 2.

Prix du séjour : 90€ + covoiturage (20€ environ)

Une partie du prix du séjour et l’inscription à « La ronde des Villages » est prise en charge par le club

Inscription avec un chèque de 50€ avant le 31/12/2018

Voir tous les renseignements sur le site : Ronde des villages en Périgord noir

Tour du Canigou

Tour du Canigou septembre 2019

-6 jours de rando itinérants nuits en refuge.

-Niveau 5*

-Animateur : MICHEL CROUZILLAC

-Départ Dimanche 8 septembre 14h00 de Millau pour le refuge de ‘les conques’ à côté
de Prat de Mollo.

-Retour :Samedi 14 sept fin de journée.

-Hébergement en refuges environ 42€ en ½ pension

– Etapes entre 5h30 et 8h00 de marche dénivelés entre 600 et 1200m / jour.

-Max 16 personnes

-Ascension du sommet 2780m en option.

-Covoiturage km+ péage= environ 30 €

-Chèque réservation de 80€ avant le 31/01/2019

-Info complémentaires = Michel 06 82 55 34 47

Haute traversée de Belledonne

Randonnée itinérante de 9 jours « Haute traversée de Belledonne » du 11 au 20 juillet 2019.

Nous avons réalisé cette traversée de Val Pelouse à Chamrousse, soit 102 km, 10000m de dénivelé positif et 9960m de dénivelé négatif. Ce qui représente une moyenne journalière de 1100m de dénivelé positif et 1100m de dénivelé négatif.  Très belle performance du groupe!!

Ci-dessous un petit compte rendu:

Lo Bartas dans la Haute Traversée de Belledonne  (Photo: le groupe au Col de la Vache 2601m)

Tandis que la chaleur estivale s’abattait sur Millau, nous avons eu le plaisir de découvrir, avec le beau temps, le GR 738 qui parcourt, de la Savoie à l’Isère, du Nord au Sud, le massif de Belledonne .
Ce nouveau GR , conçu donc pour l’itinérance, cheminant à une altitude assez élevée, nous a permis d’admirer les magnifiques panoramas de la Chartreuse et la vallée de l’Isère vers l’Ouest et les hauts sommets enneigés de l’Oisans vers l’Est.

Neuf jours de randonnée, quatorze personnes , entre 1900 et29oomètres d’altitude, ce parcours fut toutefois très exigeant : aux sombres forêts d´épicéas et aux alpages fleuris et verdoyants des deux premières longues étapes ont succédé les pierriers , les chaos rocheux des moraines, les raides verrous glaciaires et les cols encore enneigés avec la traversée de névés.
Mais nos efforts étaient récompensés par les lacs, les bouquetins et chamois, les cris des marmottes et les fleurs de ce début d’été. Et les Bartassous n’ont pas démérité et ne se sont jamais découragés devant ces pentes abruptes, ces dénivelés importants, le poids du sac ou les ennuis techniques !

« à chacun son rythme, mais on s’attend au col » ou à la bifurcation ou pour commander la bière au refuge ! Une belle solidarité et des relations amicales et joyeuses au sein du groupe qui nous laisseront à toutes et tous de bons souvenirs et qui donnent envie de repartir car la devise « un jour de sentier, une semaine de santé » semble une fois encore à l’ordre du jour.

Merci Henri de nous avoir concocté ce si beau parcours, d’avoir tout anticipé (les étapes, réservations de refuges, difficultés possibles), d’avoir tenu compte de chacun et d’avoir pris sur ton temps libre pour partager avec nous le bonheur d’être en montagne. L’assistance de Huguette, l’organisation du groupe , l’attention et l’implication de chacun pour que tout se passe bien, ont fait que Lo Bartas en Belledonne. c’est un groupe qui revient en pleine forme !

 

WE Gorges du Bes et Chaudes-Aigues

Brigitte B. nous propose un WE Gorges du Bes et Chaudes-Aigues.

dates : 11 et 12 mai  2019

WE limité à 18 personnes.

Randonnées dans les gorges du Bes et autour de Chaudes-Aigues avec visite de la ville.

Demi-pension à 32€ (Nuitée en dortoir au gite d’étape de Fournels (draps fournis),  petit déjeuner préparé par nos soins au gite d’étape, repas du samedi soir pris au restaurant.)

Les deux repas de midi seront tirés du sac.

Covoiturage 250km A/R soit environ 13€

Cout total du WE : 45€ environ.

Inscriptions, avec un chèque de 25€ à l’ordre du Bartas, prises dans l’ordre d’arrivée des chèques.

D’autres informations seront données en temps utile aux adhérents inscrits.

Pour tout renseignements vous pouvez contacter Brigitte B: 06 12 30 69 92.

 

Bretagne Presqu’île de Crozon

Compte rendu du séjour Bretagne 2019 du 22/06 au 29/06 sur la presqu’île de Crozon.

Les randonneurs du Bartas se mettent au frais…

« Que faisiez-vous au temps chaud ? »
« Je parcourais les chemins côtiers du Finistère avec le Bartas et m’en trouvais fort aise».
Voilà ce qu’auraient pu répondre les 25 randonneurs, heureux d’échapper à la semaine de canicule à Millau.

Le séjour d’une semaine dans la presqu’île de Crozon, nous a permis de découvrir une région magnifique.
L’hébergement se faisait à Morgat en demi-pension, au gîte Ouest-Découverte où nous avons pu goûter la gastronomie locale ( l’incontournable Kouign Amann et le Kig ha Far, sorte de Pot au feu au couscous de Sarrazin).
Nous avons ainsi parcouru pendant 6 jours les chemins côtiers (GR 34) de la pointe des Espagnols au Cap de la chèvre, escaladé les pointes rocheuses ( fort des Capucins, Cap Barré de Lostmarc’h, pointe de Dinan, pointe de Pen Hir), sans oublier le deuxième sommet armoricain : le Ménez Hom .
Toutes ces randonnées nous ont permis de revisiter l’Histoire et de découvrir le patrimoine local : les fortifications ne manquent pas, qu’elles datent des guerres contre les Anglais ou les Espagnols, des constructions de Vauban (à Camaret par exemple) ou de la seconde guerre mondiale.
Plus pacifiques sont les phares , aussi très nombreux vu la géographie de la côte.
Nous avons admiré les églises de Roscanvel, Notre Dame de Rocamadour à Camaret et Sainte Marie du Ménez-Hom avec leurs clochers à la fois massifs et décorés, leurs enclos fleuris et leurs calvaires.
Les dolmens, lavoirs et moulins à vent ponctuaient notre cheminement.
Les botanistes en herbe n’étaient pas en reste vu la flore abondante et parfois inconnue des landes et tourbières .
Notre capitaine nous a fait embarquer pour l’île d’Ouessant, battue par les vents, où nous attendait une …Millavoise, qui nous a guidés et mieux fait connaître la vie sur l’île.
Bref, un temps idéal (jamais plus de 23 degrés), ensoleillé , la baignade après la rando pour les plus courageux, un cadre agréable , une ambiance amicale et conviviale : tout pour un séjour réussi !

Vous pouvez retrouver les photos: Presque île de Crozon

La Drôme

SEJOUR DANS LA DROME du 25 mai au 31 mai 2019
Accompagnateur RAOUL Michel
Randonnée de F4-F5. Dénivelé de 1100 à 1400 m par jour

Voilà ci-dessous le récit du séjour:

LO BARTAS DANS LA DROME

En 5 jours, dans la Drome, 13 randonneurs du Bartas ont parcouru les chemins du plateau d’Ambel et du col de la Bataille, de la petite et grande Pomerolle dans la forêt de Saou, de La Raye à la Beaume Cornillane, de la montagne de Musan à Hostun et les fameux 3 Becs ou à 1589 m d’altitude nous avons bénéficié d’un panorama grandiose car le soleil était avec nous. Une centaine de kms et 6200m de dénivelé positif. Pour débuter les journées, le petit déjeuner était des plus copieux avec pain, pogne, viennoiseries, brioches au chocolat ou aux pralines, fait maison et cuits au four à bois par Patrice notre hôte boulanger. Durant nos promenades, Céline, son épouse, nous préparait des confitures, des très bons petits plats (gratin,caillette,plats en sauce etc…) et des desserts ( tarte au chocolat, tropezienne, fraisier, pièce montée, tarte aux figues), de quoi nous retaper pour repartir le lendemain.
Après la visite du palais du facteur Cheval à Hauterives et la traversée de charmants villages comme Saou, Saillans, Crest et sa tour, la Drome restera dans nos souvenirs, un département plein de charme, gourmand et sportif mais souvent venté comme la Provence, le pays de Pagnol.

Vous pouvez voir les photos ICI

Raquettes Métabief (Jura)

SEJOUR : RAQUETTES A METABIEF (dans le Jura)

Du dimanche 3 février au dimanche 10 février 2019

Animateurs : Henri Astier et Michèle Gaven
C’est encore dans le Jura à Métabief (Doubs) que le groupe de «Lo Bartas » a profité des joies de la neige. Confortablement accueillis et installés ils ont découvert la région. Dès le lendemain de leur arrivée ils ont chaussé les raquettes pour explorer un environnement varié et splendide : du col de l’Herba au Pic du Morond, ils se sont familiarisés avec le pays de Gex. L’ascension du sommet du Suchet (1588m) par les crêtes, sous un franc soleil et une bonne neige, a offert une vue saisissante sur les Alpes enneigées avec le Mont Blanc émergeant du brouillard. Du Mont d’Or, autre point culminant du département du Doubs (1463m) qui a donné son nom au crémeux fromage, les efforts ont été récompensés en longeant des falaises rocheuses par une vue panoramique sur la chaîne des Alpes et la plaine suisse. Autre régal : du haut du Chasseron (1605m) la vue se perd sur les plus hauts sommets et sur le lac Léman.

En fin de séjour une visite très agréable dans l’ancien fort militaire St Antoine construit en 1879 et réaménagé en 1966 par Marcel Petit, a retracé son histoire et sa conversion en cave d’affinage du très célèbre Comté. Un petit clin d’œil final dans le domaine forestier des Fourgs, à l’arbre du président…qui est Edgar Faure ! Personnage sculpté dans un sapin (2006) vieux de 450 ans qui avait subi une cassure à 29m de hauteur lors d’une tempête.
Alliant activités sportives et culturelles, le groupe « Lo Bartas » a passé une très agréable semaine sous une bonne météo dans l’ensemble. Les poumons sont remplis de bon air, les têtes pleines de beaux paysages… de quoi se sentir pousser des ailes pour de nouvelles expéditions !

Video: Dur Dur le retour du Chasseron!

Voir les photos