Néguev: épisode 1

Chers amis,
Pour alimenter le blog, j’ai pensé qu’un petit récit à épisodes de mon récent voyage dans le Néguev pourrait vous distraire de votre (notre) confinement. N’y voyez aucune trace de vanité, juste le partage d’une expérience insolite. Vos remarques (sauf politiques, ce serait trop long, il faut en garder un peu pour après le confinement) : francois.leyge@orange ou 0642093532.
Depuis plusieurs années, nous randonnons avec Richard, mon complice, sur le Schvil. Il s’agit d’un sentier qui part du nord d’Israël, dans la réserve naturelle de Dan, pour terminer à Eilat, la ville située au sud du pays, sur la mer rouge. Plus de 1000 km que nous parcourons par tronçons, à raison d’une semaine à chaque séjour. Pourquoi Israël ? Parce que le climat permet de randonner en toute sécurité en hiver et au printemps sur des sentiers bien balisés, et en autonomie : en absence d’hébergements organisés, nous emportons tente et duvet, nourriture, eau, sur notre dos, soit un sac de 15 kilos minimum.
Cette année est donc venu dans notre parcours un tronçon qui débute à la frontière sud de la Cisjordanie, après le kibboutz Dvir jusqu’à l’oasis de Tsofar, dans le désert de la Rava, soit la moitié nord de la partie désertique, voyez la carte jointe. D’où un départ en hiver : même début mars, nous avons rencontré dans la journée des températures de 35 degrés.
Nous partons en fait d’un kibboutz nommé Lahav, spécialisé dans la production de blé (de printemps, les moissons se font en avril), et dans l’élevage de cochons. Etrange dans un pays ou les deux religions juive et musulmane proscrivent la consommation de cette viande. Mais toute une frange de la population, si elle célèbre Shabbat le samedi par convention, est laïque dans le sens où elle ne suit pas les prescriptions des religieux, qu’elle exècre.
A Lahav résident deux amis Nomi et Patrick, belge et français, qui son arrivés au kibboutz dans les années 60, par choix idéologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.